Suppression d’emplois au Marriott Rive gauche

  • Temps de lecture : 1 min

Privée de ses touristes, l’hôtellerie parisienne est mise à rude épreuve. Après la vague de licenciements dans plusieurs grands hôtels parisiens, c’est au tour de l’hôtel Marriott Rive gauche d’annoncer la suppression de 260 emplois, avant sa fermeture pour travaux.

Plan Licenciement Marriott Rive Gauche
Un vaste plan de licenciement au Marriott Rive gauche vient d'être annoncé, avant sa fermeture pour travaux de rénovation.

En début d’année, l’hôtel Westin Paris Vendôme (1er arrondissement) annonçait la suppression de 167 emplois sur 351, le Hyatt Regency Paris Étoile de la porte Maillot (17e arrondissement) celles de 192 postes, le Méridien Étoile du groupe Marriott (17e arrondissement) 254 licenciements et le Hyatt Louvre (1er arrondissement) 29 suppressions d’emploi. Quant au W Opéra (9e), l’hôtel 5 étoiles géré par le groupe Marriott, il a annoncé sa fermeture et la cessation d’activité, laissant sur le carreau une centaine de salariés dont une trentaine en sous-traitance.

Dernière annonce en date, un vaste plan de licenciement au Marriott Rive gauche qui doit fermer ses portes pendant trois ans pour mener d’importants travaux de rénovation. « Ils vont mettre dehors 260 personnes sur 273 salariés, pour ne garder que le directeur et les cadres techniques », alerte Abdelali Hammouti, délégué syndical Unsa dans les colonnes du Parisien. Une situation dénoncée par le représentant syndical, qui estime que les travaux pourraient être menés en « douze à dix-huit mois ». « Les professionnels annoncent une reprise d’activité pleine en janvier 2024 pour l’hôtellerie. En 2022 et 2023, l’activité ne devrait atteindre que 30 %. Au Marriott Rive gauche, nous avons besoin d’être remplis à 64 % pour être rentables. Ces trois ans de fermeture, ce sont donc trois ans de salaires économisés », ajoute-t-il. Les salariés concernés demandent la réembauche de tous les volontaires à la réouverture, aux mêmes conditions qu’à la fermeture, avec leur ancienneté.

PARTAGER