Le marché de la bière toujours dynamique selon Brasseurs de France

  • Temps de lecture : 2 min

Magalie Filhue, nouvelle déléguée générale de Brasseurs de France prévoit des volumes en hausse dans le secteur brassicole.

Illustration bière.
Illustration bière. Crédits : Pixabay.

Magalie Filhue, nouvelle déléguée générale de Brasseurs de France prévoit des volumes en hausse dans le secteur brassicole. Si les chiffres ne sont pas encore définitifs, on note le léger tassement attendu des ventes dans le secteur de la grande distribution. En effet, ce dernier avait profité l’année passé d’une longue fermeture du secteur CHR.

En revanche, le hors domicile a connu un été euphorique, avec des ventes dopées par les fortes températures. La consommation de bière devrait donc être nettement orientée à la hausse en 2022. Magalie Filhue se montre en revanche plus circonspecte pour 2023 et regrette « un manque de visibilité. Les productions de malt et de verre sont très impactées par la hausse des coûts de l’énergie. La récolte de houblon s’annonce faible. Ces facteurs vont se répercuter sur nos prix de revient ».

La déléguée générale de Brasseurs de France s’inquiète de l’avenir : « Nos entreprises ont vu leur trésorerie mise à mal par la crise sanitaire. Elles restent fragiles et pourraient souffrir si la situation économique devenait plus tendue. »

PARTAGER