GHR : un nouveau syndicat patronal voit le jour dans l’hôtellerie-restauration

  • Temps de lecture : 1 min

La naissance d’un nouveau syndicat patronal vient d’être annoncée : GHR. Il est le fruit du rapprochement entre le GNI, le SNRTC et le SNRPO.

GHR : Naissance d'un nouveau syndicat patronal dans le secteur de l'hôtellerie-restauration.

Alors que le congrès du Groupement national des indépendants (GNI) bat son plein à Lyon, la naissance d’un nouveau syndicat patronal vient d’être annoncée.

Hervé Dijols, président du Syndicat national de la restauration thématique et commerciale (SNRTC), Didier Chenet, président du GNI, ainsi qu’Emmanuel Saussard, président du Syndicat national de la restauration publique organisée (SNRPO), se sont rapprochés pour créer, dès janvier 2023, un nouveau syndicat patronal représentatif au sein de la profession : Le Groupement des hôtelleries et restaurations de France (GHR). Le Ministre Bruno Le Maire a salué cette union et appelé « d’autres organisations professionnelles à rejoindre le GHR ».

« Nous avons décidé de fondre nos organisations dans une seule et nouvelle organisation. Nous allons mutualiser tous nos moyens, partager nos forces, ambitions au service de la profession, sous toutes ses formes », a sobrement expliqué Didier Chenet. Ce rapprochement intervient avec pour objectif de rassembler – pour mieux les représenter et les défendre – les professionnels et les organisations professionnelles de la restauration et de l’hôtellerie, quels que soient les statuts juridiques d’exploitation.

Il a été voté à l’unanimité par les membres SNRTC et du SNRPO. Auparavant, les trois structures (GNI, SNRTC et SNRPO) n’étaient que des syndicats associés.

Le GNI détiendra la moitié de la représentation du fait de sa taille, et les deux autres organisations se partageront l’autre moitié.

PARTAGER