Franck Maillot convoque les Années folles

  • Temps de lecture : 2 min

Franck Maillot, une figure de la nuit parisienne, s’est récemment lancé dans l’ouverture d’un restaurant. Après avoir géré différents établissements emblématiques, du Palace au Raspoutine, en passant par les Bains Douches, le Queen et le Cab, l’homme a modernisé l’ancien cabaret La Belle Époque et convoque ainsi les heures fastes du Paris des années 1900. En plein cœur du 2e arrondissement de Paris, La Belle Époque s’est transformée en bistrot chic, tout en gardant son atmosphère dansante et festive. Après être tombé sous le charme, Franck Maillot l’a transformé en un lieu chaleureux au style Art nouveau où les clients se retrouvent pour déguster les créations du chef Mathieu Poirier. Celui-ci propose une cuisine simple composée de produits frais de saison. Les travaux de l’établissement ont révélé de vastes miroirs rehaussés de mosaïques, ainsi que des carreaux de ciment au sol datant du XIXe siècle. Des banquettes rouges en velours, des tables en bois foncé, un comptoir à moulures et une grande baie vitrée sont les différents éléments qui constituent cette adresse au cadre intime et chaleureux. La carte présente trois entrées, plats et desserts permanents, et les suggestions du chef varient tous les jours en fonction des produits trouvés au marché. Le soir, le restaurant renoue avec sa tradition festive, remise au goût du jour avec néons, musique et baby-foot.

www.labelleepoqueparis.fr

PARTAGER