Coca-Cola JO 2024 : refonte du mode de distribution des boissons

  • Temps de lecture : 4 min

À l’approche des JO de Paris 2024, Coca-Cola dévoile ses initiatives qui assurent leurs engagements pour le développement durable.

Coca-Cola
Image d'illustration : bouteille Coca-Cola. Crédit : Unsplash.

À l’occasion du passage de la Flamme Olympique pour les JO 2024 dans l’un des cinq sites de production en France de Coca-Cola, à Socx (Nord), l’entreprise est revenue sur ses engagements vis-à-vis du recyclage, d’une économie circulaire ou encore de l’insertion professionnelle des jeunes. «Nous sommes très fiers d’accueillir la Flamme Olympique au sein de notre site de production de Socx, près de Dunkerque. Il s’agit d’une opportunité unique de célébrer notre ancrage local, alors que 95% de nos boissons consommées en France sont produites dans nos 5 usines de l’hexagone », explique François Gay-Bellile, président-directeur général de Coca-Cola Europacific Partners (CCEP) France, partenaire embouteilleur de The Coca-Cola Company.

Actuellement, depuis le lancement du Relais de la Flamme Olympique de Paris 2024, Cola-Cola a mis en place un dispositif de collecte de ses canettes entièrement recyclables de Coca-Cola Sans Sucres et de Fuze Tea.Tandis qu’un véhicule s’assure de laisser la voie propre, les ambassadeurs de la marque sont chargés de sensibiliser les spectateurs aux abords des routes sur les bons gestes de tri à adopter.

18 millions de boissons distribuées et recyclées

Avec un tel nombre, Coca-Cola France soutient l’ambition de Paris 2024 de réduire de moitié l’empreinte plastique à usage unique par rapport aux JO de Londres 2012. Ainsi, les boissons seront distribuées dans des gobelets consignés et réemployés – fournis par Paris 2024, de manière à ce que Coca-Cola en France puisse collecter les emballages à la source et en assurer le tri et le recyclage. «Le modèle de distribution de boissons proposé à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 est l’aboutissement de 18 mois de travail et de discussions avec le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 et la Ville de Paris », souligne Éric Desbonnets, vice-président opérations et développement durable Paris 2024 pour Coca-Cola en France.

En effet, les gobelets ne seront pas la seule initiative de la marque. Coca-Cola s’adaptera à chaque site avec 700 fontaines à boissons qui serviront 9,6 millions de boissons, bouteilles en verre consignées et bouteilles fabriquées à partir de plastique 100% recyclé (rPET = polytéréphtalate d’éthylène recyclé) dont 6,2 millions à destination du grand public et 2,2 millions aux athlètes. Ces boissons seront directement captées au service, triées, compactées, et transportées pour être recyclées dans lecentre de reyclage Infineo, situé à Beaune (Côte-d’Or).

Atteindre le « Net Zéro » d’ici 2040

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (JOP) permettent à Coca-Cola France d’expérimenter leurs initiatives qui ont pour but de réduire leurs émissions liées aux transports. Il est question de la mise en place en « essai et optimiser » d’une logistique « zéro énergie fossile » pour les flux directement gérés par son partenaire embouteilleur CCEP en France. Concrètement, il s’agit de camions électriques pour les approvisionnements, d’un tracteur électrique pour les liaisons entre les usines ou encore d’un tracteur à hydrogène pour la logistique entre Chaudfontaine (en Belgique) et Paris. Pour le reste, la marque affirme que les véhicules roulants seront au Biogaz.

Ces actions de Coca-Cola Europacific Partners visent à atteindre une réduction de 30% de leurs émissions d’ici 2030 (par rapport à 2019) et d’arriver au «Net Zéro» d’ici 2040.

2 millions d’euros pour leur partenariat Sport dans la Ville

C’est la somme investie par Coca-Cola en France, en amont des jeux, pour renforcer leur partenariat avec l’association Sport dans la Ville. Cette dernière favorise l’insertion professionnelle et accompagne les jeunes du sport vers l’emploi. Précisément, cette collaboration se traduit avec le financement de l’ouverture de cinq sites sportifs en France d’ici fin 2024; des sessions de découverte métiers en entreprise ainsi que des événements dédiés au recrutement ou encore en finançant la formation (reconnue par des diplômes d’Etat) de 200 jeunes de l’association aux métiers de l’animation et de l’encadrement.

Pour aller encore plus loin, et pour confirmer leur statut de de Partenaire Mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques et Parrain Officiel du Relais des Flammes Olympique et Paralympique de Paris 2024, Coca-Cola France sélectionnera 50 jeunes soutenus par l’association Sport dans la Ville. Ces derniers auront l’opportunité d’être porteurs de la Flamme Olympique. Enfin, 50 autres jeunes, toujours sélectionnés par Coca-Cola France, assureront la distribution de boissons pendant les JO 2024.

PARTAGER