Sébastien Vauxion et Stéphane Jégo à l’honneur dans yam

  • Temps de lecture : 3 min

Le numéro de mars-avril de yam est disponible en kiosque. A l’honneur, le chef pâtissier Sébastien Vauxion et le chef Stéphane Jego.

Le yam 74 est disponible en kiosque.

Le numéro 74 (mars-avril 2024) du magazine de gastronomie yam vient de sortir. En tout ce sont 132 pages pour 22 recettes, deux chefs invités et cinq reportages. A l’honneur donc ce mois-ci, le chef pâtissier Sébastien Vauxion (Courchevel, Le Sarkara) fraîchement élu meilleur pâtissier du monde 2024, et le chef Stéphane Jego (L’Ami Jean, Paris 7e).

Unique chef pâtissier au monde détenteur de deux étoiles Michelin, Sébastien Vauxion brise les conventions avec son restaurant gastronomique de desserts. Le Sarkara** situé à Courchevel propose un menu en apparence classique, avec entrée, plat et dessert, mais préparé avec une touche pâtissière. Quant à Stéphane Jego, il a pris les rênes de L’Ami Jean en 2002, la plus ancienne institution basque de Paris, fondée en 1931. Au fil du temps, le restaurant est devenu le lieu de rendez-vous des gourmets du monde entier. Le chef propose une cuisine de bistrot à la fois généreuse et gourmande, axée sur le plaisir et le partage.

imagazine yam
22 recettes de Sébastien Vauxion et Stéphane Jégo sont détaillées dans ce numéro du magazine yam.

Cinq grands formats

Au-delà de l’immersion dans les cuisines de Sébastien Vauxion et Stéphane Jego, le magazine yam transporte le lecteur à travers cinq reportages captivants. Le premier met en lumière un joyau historique : un hôtel particulier ayant jadis abrité la résidence de La Fayette renaît grâce à l’ambitieux projet du groupe Moma. Transformé en un restaurant festif au cœur de Paris, Lafayette’s est sous la direction du chef Mory Sacko. L’architecte Lázaro Rosa-Violán a relevé le défi d’adapter ce bâtiment du XVIIe siècle au confort moderne.

Le deuxième reportage se plonge dans l’ascension des vins de Savoie, portés par une diversité de terroirs et de cépages qui les caractérisent par leur fraîcheur et leur minéralité. Un effort colossal est déployé dans les vignes pour élever cette appellation de montagne et produire des vins de grande qualité. Rencontre avec le vigneron Pascal Quenard.

Ensuite, le lecteur est convié à explorer les fromages d’alpage et d’estives, qui concentrent les préoccupations des défenseurs de la montagne, reflétant la crise des vocations, les enjeux écologiques et la sauvegarde patrimoniale. La gastronomie, de plus en plus consciente de son rôle, se positionne en tant qu’ambassadrice de ces produits délicats et culturels. Catherine Richard, héritière de la tradition de fabrication du bleu de Termignon, perpétue le savoir-faire familial à l’alpage d’Entre-Deux-Eaux.

La déambulation se poursuit chez Jars, une manufacture qui donne vie à des créations céramiques. Depuis 1995, cet atelier drômois a véritablement conquis le devant de la scène culinaire mondiale. Les assiettes, bols et plats en grès de Jars redéfinissent l’art de la table en mettant en avant la matière, avec une exploration audacieuse de l’émail.

Enfin, le magazine yam propose une plongée au cœur du plus grand food-court d’Île-de-France, Communale, en Seine-Saint-Denis. Cette grande halle dédiée à la restauration propose également une programmation culturelle et festive, plaçant l’alimentation comme un véritable lien social.

PARTAGER